Réseaux de chaleur bois

Embrun, précurseur en matière de réseaux de chaleur bois.

Après la mise en service d’une première chaufferie bois en 2007, qui dessert les 8 bâtiments communaux de l’ancienne caserne Delaroche, plus la MAPAD, la municipalité a réalisé en 2010 (avec une extension en 2012) une deuxième chaufferie bois avec réseau de chaleur dans le quartier de la Gare. Avec un réseau de 2km300 qui relie 20 bâtiments, cette 2è chaufferie est la plus grosse chaufferie publique de la région PACA.

La troisième chaufferie bois des remparts est mise en service en 2019. Les travaux de création sont finalisés : travaux de réseaux en centre ancien, réouverture des rues depuis la fin du mois de septembre 2019, finitions en enrobé faites au mois d’octobre 2019. Les batiments raccordés à la chaufferie: Cela correspond à 182 équivalents logements avec les HLM du Roc, la future médiathèque, l’immeuble Lapeyrouse (logements et locaux communaux), trois copropriétés de logement collectifs, 9 maisons de ville, le nouvel immeuble Ilot Théâtre (logements sociaux et cabinet médical), l’ONF.

Les bâtiments déjà raccordés au réseau de la Gare, des HLM du Bastion jusqu’à la mairie seront désormais chauffés par la nouvelle chaufferie, libérant ainsi de la puissance à la Gare pour l’extension de son réseau vers le Nord.

D'ou vient le bois?

Le bois utilisé par les chaufferies provient de la plateforme bois énergie de Pralong, mise en oeuvre par la communauté de communes de Serre-Ponçon. Cela permet une maitrise locale dans le but de garantir un approvisionnement de qualité et à un prix maitrisé. Le bois est récupéré dans les forêts voisines, il est acheminé à Pralong ou il est séché et déchiqueté, puis il est vendu par la communauté de communes à la ville qui le mobilise dans ses chaufferies. 

Les projets

Trois projets de développement à l’étude :

Extension du réseau des remparts rue Izoard : travaux prévus en 2021. Un suivi archéologique sera réalisé à l’avancement de l’ouverture des tranchées. Enveloppe prévisionnelle de 271 000 € HT plus le cout du suivi archéologique.

Extension Nord du réseau de chaleur Gare : étude de faisabilité pour le raccordement des principaux immeubles d’habitat collectif du secteur Chaussière-rte de St André engagée cette année. Travaux prévus en 2022 ; Enveloppe estimative de l’ordre de 600 000 €HT.

Création d’un quatrième réseau à Chauveton, pour alimenter la zone d’urbanisation à en cours d’élaboration. Une étude de faisabilité sera engagée dès que le choix de l’opérateur immobilier sera fait.

Autres perspectives : la régie bois étudie la faisabilité d’extensions de ses réseaux et des demandes de branchements en continu. Cela a été par exemple le cas en 2020 pour la rue piétonne, mais les demandes ne sont pas suffisamment nombreuses pour pouvoir envisager une opération supportable financièrement par la régie bois.

Informations

Le Magazine Bio Energie International n°69 a consacré un dossier spécial sur le réseau chaleur d'Embrun.

Lire les articles sur internet:

>>> Téléchargez les articles en PDF ( voir ci joint)