Aller au contenu principal

Histoire et monuments

-A +A

Ancienne cité archiépiscopale, bâtie sur un roc de poudingue de 80 m, dominant la Durance, est devenue une cité de villégiature accueillante, possédant un remarquable patrimoine architectural.
La qualité de son climat lui vaut l’appellation de Nice des Alpes.La vieille ville est un livre d’histoire qui se laisse feuilleter, pas à pas : bâtisses multiséculaires, maisons à encorbellements du XIVème, maisons “Renaissance” porches, fontaines, arcatures lombardes, sculptures.

La Cathédrale Notre-Dame du Réal est l’un des monuments religieux les plus importants des Alpes françaises. Coiffée d’un clocher à pyramidions, elle se caractérise par une architecture d’inspiration lombarde avec l’alternance du schiste noir et du calcaire blanc.

Sur le flanc nord le célèbre porche du Réal avec lions et atlantes qui supportent colonnes et colonnettes. Le tympan du porche était orné d’une fresque dite miraculeuse représentant les Rois Mages. Cette fresque a fait l’objet d’un pèlerinage à la Vierge aux Rois ou encore Vierge du Réal (du latin : royal), ce qui a donné son nom au porche et à la cathédrale elle-même.

A voir à l'intérieure: Le maître autel du XVIII° siècle en marbre polychrome, les chaires à prêcher, les stalles du chœur, les autels baroques, les grandes orgues, la grande rosace du XV° siècle et ses trois oculi ornent la façade ouest.

La chapelle Saint-François
La chappelle Saint-Fraçois ou Sainte-Anne abrite un des plus riches trésors d’art sacré de France. il est constitué d’une importante collection (près de 500 objets) de vêtements sacerdotaux du XV° au XIX°, de pièces d’orfèvrerie, de tableaux et de manuscrits richement enluminés. Le trésor est accessible uniquement dans le cadre de visite guidée.

Infos visites guidées: http://www.pays-sud.fr/programme-animation-pays-art-histoire / Infos paroisse: http://paroisse.embrun.pagesperso-orange.fr/ 

La Maison des Chanonges. Située face au porche de la Cathédrale est un édifice du XIIIème siècle classé Monument Historique. Sa belle façade romane est rythmée par une série de baies géminées et, dans la partie haute, une sculpture en haut relief représente un lion dévorant une chèvre. A l’intérieur, le plafond à caissons du XIIIème siècle, la peinture murale de 1513, évoquant la légende de St Eustache et à l’étage, le plafond à la française du XVIIème, donnent à cette maison, la plus ancienne d’Embrun, un caractère remarquable. Maison du Patrimoine Embrunais et  siège du service culturel de la ville, tout au long de l’année, y sont organisées expositions, conférences et rencontres. Infos: 04 92 51 37 32

Le centre d'art contemporain Les Capucins inaugure, en 2013, une nouvelle programmation, selon un rythme de quatre à cinq expositions par an, accompagnées chacune d’évènements artistiques (performances, lectures, concerts, projections vidéo...) et d’actions de sensibilisation à l'attention de tous les publics et particulièrement des scolaires (rencontres avec les artistes, visites commentées, ateliers d'arts-plastiques). Infos: 04 92 44 30 87 - http://www.lescapucins.org/ 

La Tour Brune construite au début du XIIème cet ancien donjon des archevêques, tour à tour coffre-fort, arsenal, prison, a été aménagé en espace muséographique où le Parc national des Ecrins invite à la lecture et à l’interprétation des paysages de l’Embrunais et propose un programme de conférences. Ouvert de juin à septembre. Infos au 04 92 43 49 48. Site internet: http://www.ecrins-parcnational.fr/8925/point-information/tour-brune 

La Manutention, ancienne caserne construite au XVII° siècle suivant les plans de Vauban, a été réhabilité en 2008 en "Forum de la Vie Embrunaise", les salles des étages sont mises à disposition des associations pour le développement de leurs activités.

Les Chapelles du Couvent des Cordeliers,voûtées d’ogives, elles ont ornées de remarquables fresques des XVème et XVIème, dues à des peintres italiens. Les quatre chapelles latérales nord abritent l’Office de Tourisme.

La Maison des Gouverneurs (XIVème) présente une magnifique porte renaissance accostée d’un lion à mi-corps tenant une tête entre ses pattes.